LIVRE, Roman: "LA SAISON DE L'OMBRE" de Léonora MIANO


LIVRE, Roman: "LA SAISON DE L'OMBRE" de Léonora MIANO

Référence: LR-5211-LM

Disponible

Ancien prix / Old price 14,21 €
13,50
Vous économisez 5 %
+ Livraison /+ Delivery


PRÉSENTATION DU LIVRE PAR L'AUTEUR ELLE-MÊME (Extraits): <|> « Le texte travaille, avant tout, sur l'expérience de ceux à qui un être cher fut un jour arraché. Si la figure des Subsahariens déportés vers le Nouveau Monde apparaît sur les images comme figée, privée du moindre souffle de vie, celle de ceux auxquels ils étaient liés a tout simplement été ensevelie sous les épaisseurs d'un silence multiséculaire. Y compris sur le sol subsaharien. C'est pourtant là que vécurent et moururent les communautés, les familles, les individus, qui devaient ne jamais revoir les leurs. Ceux qui attendirent jusqu'au soir de leur vie, un retour qui n'advint jamais. Ceux qui cherchèrent sans savoir où. Ceux qui ne surent vraiment ni ce qui se passait, ni comment agir. Ceux qui furent capturés, sans être déportés en fin de compte. Ceux qui durent quitter leur sol natal, trouver une terre d'accueil, pour échapper à la capture. Ce sont ces figures effacées de la mémoire subsaharienne et mondiale que l'on rencontre dans La saison de l'ombre. Les personnages principaux du roman viennent rappeler que la majorité des Subsahariens de l'époque n'étaient ni des captifs, ni des trafiquants d'hommes. Il s'agissait de personnes simples, dépourvues du moindre pouvoir sur les événements. <|> (.../...) <|> Les Européens, qui ne sont qu'évoqués dans le roman, y sont appelés « hommes aux pieds de poule ». Cette appellation est une adaptation poétique du mot « mukala », terme de la langue douala du Cameroun encore en usage, lorsqu'il s'agit de désigner les Européens. Ce mot, abusivement traduit par « Blanc », signifie, en réalité, « patte d'oiseau ». Il fait référence au vêtement des premiers Européens apparus sur les côtes de l'actuel Cameroun, et dont on trouvait qu'ils donnaient, à ceux qui les portaient, des jambes ressemblant à des pattes d'oiseaux. Ce n'est pas à leur couleur – même si cette dernière n'échappa nullement au regard – que les Européens furent/sont réduits, dans cette région du monde. C'est donc cette logique qu'il faudra faire sienne, pour appréhender convenablement le roman. La saison de l'ombre parle avant tout d'un drame humain et, je l'espère, sans manichéisme ni intention de sauver ce qui ne peut l'être. » <<<|>>> PRÉSENTATION DE L'AUTEUR: <|> Léonora Miano est née en 1973 à Douala, au Cameroun, où elle passe son enfance et son adolescence, (.../...). Elle est l’auteur de six romans, parmi lesquels, "Comme des Astres Éteints" et "Blues pour Elise", deux recueils de textes courts ("Afropean Soul et autres nouvelles") et un texte théâtral. <<<|>>> ISBN: 2246801133

Plus d'informations sur le produit

Google_Product_Category Médias > Livres > Fiction

Accessoires

Produit Remarque Statut Prix
LIVRE, Recueil de conférences & Réflexions: "L'IMPÉRATIF TRANSGRESSIF" de Léonora MIANO LIVRE, Recueil de conférences & Réflexions: "L'IMPÉRATIF TRANSGRESSIF" de Léonora MIANO
18,00 / unité(s) *
*
Le prix n'inclut la livraison . / The price does not include delivery .
Afficher les propriétés de l'accessoire

Nous vous recommandons aussi

*
Le prix n'inclut la livraison . / The price does not include delivery .

Parcourir également ces catégories : Librairie, Léonora MIANO, LIVRES : ROMANS, LIBRAIRIE, LIVRES : ROMANS, Léonora MIANO