LIVRE, Roman: "LES AUBES ECARLATES. Sankofa Cry" de Lénora MIANO


LIVRE, Roman: "LES AUBES ECARLATES. Sankofa Cry" de Lénora MIANO

Référence: A_LR-0191-LM
Ancien prix / Old price 5,69 €
5,69
+ Livraison /+ Delivery


LIVRE, Roman: "LES AUBES ECARLATES. Sankofa Cry" AUTEURE: Lénora MIANO EDITION DE POCHE PRÉSENTATION DU LIVRE: Les aubes écarlates est l’élément central de la Suite africaine de Léonora Miano, trilogie qui comprend les romans "L’intérieur de la nuit" et "Contours du jour qui vient". Ce texte est central par sa position au sein de l’ensemble – dont il est le deuxième écrit –, mais aussi par son propos. Quand la traite négrière est simplement évoquée dans les textes précédents, qui tracent un parallèle entre les formes actuelles du trafic humain en Afrique subsaharienne et les razzias opérées dans le cadre du commerce triangulaire (1), ou qui rappellent le mépris de certains Africains pour les populations issues de l’esclavage colonial (2), Les aubes écarlates est imprégné de la dimension fondatrice de cette tragédie pour l’Afrique subsaharienne. Sans chercher à pointer les responsabilités, connues, souvent évoquées, le roman met en exergue l’oubli, sur leur sol natal, de tous ceux qui ont péri durant la traversée. Ces trépassés qui ne devinrent jamais des Caribéens ou des Afro-américains devraient résider, en premier lieu, dans la mémoire subsaharienne. Or, ce n’est pas le cas. Leur histoire n’est pas enseignée. La mesure n’est pas prise de tout ce qui a sombré avec eux. Indifférenciés sous la couleur, unis dans la douleur, dans la mort et dans l’oubli, ces individus issus de cultures diverses forment le premier ensemble panafricain qui ait existé. 1 L’intérieur de la nuit. 2 Contours du jour qui vient. PRÉSENTATION DE L'AUTEUR: Léonora Miano est née en 1973 à Douala, au Cameroun. C'est dans cette ville qu'elle passe son enfance et son adolescence (.../...) Elevée par de grands lecteurs – une mère professeur d'anglais et un père pharmacien – Miano a très tôt accès à la riche bibliothèque parentale, où elle est libre de choisir ses lectures. Comme c'est souvent le cas, la passion de lire engendrera chez elle le goût de l'écriture, qu'elle développera dès l'enfance, en écrivant ses premières poésies à l'âge de huit ans. La découverte du "Cahier d'Un Retour au Pays Natal" d'Aimé Césaire à l'âge de 12 ans, et celle, deux ans plus tard, de "La Prochaine Fois, Le Feu" de James Baldwin, signeront le basculement de l'adolescente dans ce que l'écrivain appelle le chaudron afrodiasporique. Dès lors, elle recherche les textes des auteurs afrodescendants. Etonnamment absents de l'abondante bibliothèque familiale, ces derniers lui apparaissent comme un territoire caché, presque interdit. Leur parole lui semble à la fois transgressive et porteuse d'outils de compréhension de soi-même. Source: MIANO

Plus d'informations sur le produit

Google_Product_Category Médias > Livres > Fiction

Nous vous recommandons aussi

*
Le prix n'inclut la livraison . / The price does not include delivery .

Parcourir également ces catégories : Léonora MIANO, Léonora MIANO